Voici pourquoi certaines personnes sont malheureuses en amour

Quand on est dans une relation longue, on a parfois tendance à penser que l’herbe est plus verte ailleurs, qu’il y a de meilleures options dans la nature. L’économiste Dan Ariely explique dans cette vidéo expérimentale pourquoi les gens ruinent leurs relations quand ils envisagent d’autres options.

Alors qu’on vit dans une génération Tinder où il est bien facile de nexter son crush parce qu’on lui a trouvé un petit hic rédhibitoire, les relations longues se font rares. Et ceux qui ont la chance d’en faire partie sont entourés d’amis célibataires qui papillonnent à droite à gauche à la recherche du grand amour, enchaînant les conquêtes. Il devient alors un peu facile pour les couples de s’imaginer rencontrer d’autres personnes, de vivre de nouvelles histoires avec des étrangers qu’on idéalise. Et là est la grosse erreur que beaucoup trop de personnes vivant une histoire commettent.

 « Quand on est dans une relation mais que l’on a continuellement un pas dehors et qu’on est constamment en train de se dire que le monde extérieur est plus tentant et plus intéressant, ce n’est pas une bonne recette pour s’investir dans une relation » explique Dan Ariely, « ce n’est pas un jeu à somme nulle ; une relation devient meilleure si vous vous investissez ».

Dans cette vidéo très joliment illustrée, il compare l’amour à une entreprise. Un patron ne peut pas faire évoluer l’entreprise en changeant souvent ses employés parce qu’ils n’ont pas répondu parfaitement à tous les critères. Avec son partenaire, c’est la même chose : pour créer quelque chose qui dure, il faut s’IN-VES-TIR. Car la plupart du temps, l’herbe n’est pas plus verte ailleurs.

NO COMMENTS

Leave a Reply

5 × two =